Cybersécurité

cybersécurité

Cybersécurité

Définition

La cybersécurité peut être définie comme un ensemble de processus, politiques et procédures qui ont pour objectif de protéger les systèmes, les réseaux, les applications et les données qu’elles contiennent des attaques et risques informatiques, qu’ils soient internes ou externes.

La cybersécurité est devenue un enjeu majeur pour les entreprises, qui à la fois dépendent de leurs infrastructures informatiques et exploitent un nombre d’appareils, qui dépasse de loin le nombre d’employés. Les cybercriminels ont beaucoup à gagner d’une attaque réussie et c’est notamment pour cette raison qu’ils ne cessent d’innover et de développer de nouvelles stratégies et outils pour arriver à leurs fins.

En réponse à ces risques, la cybersécurité doit s’inscrire dans une stratégie globale couvrant plusieurs dimensions complémentaires. 

  • Les humains : dans une entreprise par exemple, les collaborateurs sont souvent la plus grande source de risques d’un point de vue cybersécurité. Ils sont pourtant souvent négligés dans les efforts déployés pour renforcer la sécurité informatique. Pour une protection efficace, il faut que tous les utilisateurs de l’infrastructure informatique de l’entreprise soient initiés aux bases et principes de la cybersécurité et aux bonnes pratiques, comme le choix de mots de passe puissants, la déconnexion des sessions après fin des tâches, la sauvegarde des données ou encore la vigilance avec les emails et liens douteux.
  • Les processus : les entreprises doivent mettre en place des processus et frameworks clairs et définis pour structurer leurs actions dans le cas de tentatives d’attaques ou d’attaques réussies. Toutes les procédures doivent être définies en avance et tout le monde doit savoir comment réagir pour contrer l’attaque. L’effet de surprise est l’allié des cybercriminels, qui comptent beaucoup sur une mauvaise préparation de leurs victimes pour réussir leurs projets malveillants.
  • La technologie : comme dans toutes les guerres, la protection contre les cyberattaques nécessite des armes. Ce sont les outils dont doivent disposer les entreprises pour implémenter leur stratégie et contrer les attaques. Nous parlons ici d’antivirus, de pare-feux, de filtres DNS ou encore des solutions de protection d’emails.

Exemples d’application

La cybersécurité est devenue une préoccupation majeure dans tous les aspects de la vie, vu qu’aucun domaine ne peut maintenant prétendre fonctionner indépendamment d’une infrastructure informatique, plus ou moins développée et complexe. 

Mais quelques secteurs doivent être mis en avant, de par leur importance stratégique et les gains potentiels que pourraient obtenir les cybercriminels en les ciblant.

# La finance

Le secteur financier est l’un des secteurs les plus ciblés par les cyberattaques. Il est n’est plus obligatoire de préparer une attaque à main armée ou de prendre des otages pour cambrioler une banque. Tout peut se faire avec un simple ordinateur, une connexion internet est la bonne combinaison d’outils et de compétences techniques.

La cybersécurité appliquée au domaine de la finance a pour objectif de développer des outils et mesures efficaces pour sécuriser les infrastructures informatiques des institutions financières, les données qu’elles contiennent et les transactions qu’elles effectuent.

# Le e-commerce

Le commerce en ligne connaît un boom sans précédent. De plus en plus de clients font leur shopping et leurs courses depuis leur ordinateur ou smartphone. Sans doute encouragés par les nombreux avantages et la possibilité de choisir parmi plusieurs modes de paiement (carte bancaire, Paypal, crypto monnaies, etc.).

Les hackers, profitant du nombre croissant de boutiques en ligne plus ou moins sécurisées, peuvent commettre des actes de fraudes en se mettant entre le site du vendeur et le client, avec des techniques comme le phishing ou le Man-the-middle attack. Ils peuvent ainsi s’approprier les données bancaires des victimes pour les utiliser eux-mêmes ou les vendre sur le marché noir (souvent dans le deep web).

# La santé

Étant l’un des secteurs les plus importants pour la société, le domaine de la santé encourt de sérieux risques cybernétiques

Les hôpitaux, laboratoires et autres établissements médicaux dépendent énormément de leurs appareils, logiciels et systèmes d’information pour traiter leurs patients et stocker leurs données.

Tous ces outils sont une cible de grande valeur pour des criminels qui veulent compromettre le travail des hôpitaux, s’approprier les données sensibles de patients ou encore voler de nouvelles inventions à des laboratoires ou compagnies pharmaceutiques.

C’est pour cette raison que la mise en place d’une stratégie de cybersécurité est cruciale dans ce secteur, car en plus des milliards d’euros que représente et génère ce secteur, il également question de la vie et de la santé de nombreuses personnes. 

Comment se former à la cybersécurité ?

Se former aux techniques et pratiques de la cybersécurité consiste d’abord se munir des outils pour se protéger des risques de l’ère digitale. Mais aussi à s’ouvrir les portes de l’employabilité, dans une industrie en pleine expansion et avec une forte demande des profils compétents.

Testeur de pénétration, architecte de sécurité, cryptanalyse, etc. la cybersécurité offre un large choix de carrières dans lesquelles vous pouvez vous spécialiser et qui demandent toutes, en plus des connaissances de base, des compétences particulières. Heureusement, il existe plusieurs options pour se former à la cybersécurité, parmi lesquelles nous retrouvons : 

  • Les formations continues dans des centres de formation certifiés
  • Les écoles et universités proposant des masters et diplômes reconnus par l’État
  • Les formations professionnelles certifiées 
  • Les écoles d’ingénieurs
  • Les écoles de développement certifiées
  • Les moocs et formations en ligne dispensées par des instituts de renommée

Pour pouvoir acquérir des connaissances et des compétences solides dans ce domaine, en vue de pouvoir en faire son métier, il est conseillé d’éviter les tutoriels rapides et les cours  non structurés trouvés en lignes. Ces derniers se limitent souvent à l’aspect théorique ou se basent sur des pratiques obsolètes de cybersécurité. Ils peuvent même enseigner des pratiques illégales, chose qui peut vous faire perdre du temps ou vous faire courir des risques inutiles.

Une formation solide en cybersécurité doit aborder aussi bien la théorie que l’aspect pratique et prendre en compte les dernières pratiques, les considérations légales, ainsi que les besoins actuels et futurs du marché de l’emploi. 

De tels critères ne peuvent être garantis que dans des formations assurées par des experts, qui non seulement l’enseigne, mais l’exploitent dans de vrais projets. Ainsi, il sera toujours préférable de valoriser des formations diplômantes, certifiées, et dispensées par des professionnels du secteur.